ForeverMissed
This memorial website was created in memory of our loved one, Anny-Chantal Levasseur-Regourd. We will remember her forever.
Posted by Catherine Cesarsky on August 16, 2022
Je suis consternée par cette nouvelle.
J’avais beaucoup d’estime et d’amitié pour Anny-Chantal. Nos chemins se sont croisés à de très nombreuses reprises, et chacune de nos rencontres m’a laissé d’excellents souvenirs. Elle a été la première française sélectionnée comme astronaute, comme chacun sait, mais aussi la première femme à être PI d’une expérience sur un satellite de l’ESA. Nos intérêts scientifiques étaient très différents, nous ne pouvions pas « discuter » mais souvent nous parlions entre nous des résultats qui nous branchaient dans nos disciplines respectives.
Je vais donner trois exemples d’interchanges suivis entre nous, mais il y en a eu tant d’autres.
En 1985 nous avons toutes deux participé à l’Assemblée Générale de l’UAI à New Delhi. Elle est arrivée en retard et n’avait de place dans aucun hôtel. Les organisateurs lui ont signalé que j’occupais seule une chambre à deux lits, et elle m’a demandé de l’accueillir. Nous nous connaissions à peine, mais notre entente a été parfaite d’emblée et nous avons effectué ensemble avec grand plaisir une petite excursion au Rajasthan. Au cours des ans nous avons continué à passer un peu de temps ensemble chaque fois que nous assistions toutes deux à une manifestation de l’UAI. Il y a eu en particulier en 2008 un Symposium à Hong Kong, ville qu’elle connaissait bien car l’une de ses filles y avait vécu, et qu’elle m’a fait découvrir. Finalement, elle était là représentante principale de la France pour l’Année mondiale de l’astronomie en 2009, alors que j’étais présidente de l’UAI, et nous avons donc beaucoup interagi, de façon très fructueuse.
Anny-Chantal était toujours gaie, enthousiaste, amicale et efficace. J’avais grand plaisir à la rencontrer partout, elle me manquera beaucoup.

Posted by Cecile Engrand on August 16, 2022
J'ai eu la chance d'interagir avec Anny-Chantal en particulier à propos des poussières cométaires (bien sur!), quelle connaissance approfondie elle en avait, et avec quel enthousiasme elle en parlait... Elle était également très engagée pour la place des femmes en sciences, et toujours bienveillante vis à vis des étudiants. Je me souviens de son énergie communicative pour les discussions, en particulier lors de la mission Rosetta, pour l'écriture des articles... Sa disparition soudaine et prématurée est un choc, mais la communauté se souviendra d'elle comme d'une grande scientifique, qui a oeuvré pour la communauté, et y a laissé une trace importante. Toutes mes condoléances à sa famille.
Posted by Therese Encrenaz on August 16, 2022
Pierre et moi avons été très émus d'apprendre le décès d'Anny-Chantal. Pierre a pu apprécier ses qualités comme enseignante à l'Université et à l'Ecole doctorale, et j'avais une très grande estime pour elle en tant que grande spécialiste de physique cométaire. Nous garderons la mémoire d'une grande physicienne, très compétente et passionnée par son métier mais aussi de sa grande gentillesse et de sa disponibilité. Nous ne l'oublierons pas, et toutes nos pensées vont à sa famille et à ses proches.
Posted by Vianney Lebouteiller on August 16, 2022
Très triste d'apprendre cette nouvelle. J'avais suivi le cours d'Anny-Chantal en Maîtrise puis fait un stage avec elle au Service d'Aéronomie pour ce qui était ma première vraie expérience dans un laboratoire. Elle avait su prendre son temps pour nous aider à comprendre comment la recherche fonctionnait et elle arrivait à communiquer son énergie et sa motivation, ce qui marque pour toujours.
Posted by carine briand on August 16, 2022
Quelle affreuse nouvelle ! Vous avez été l’un des piliers de ma motivation pour embrasser la carrière d’astronome. J’avais 13ans et j’avais pu assister à une de vos conférences au grand amphi du Palais de la Découverte. Nous buvions tous vos paroles quand soudain vous avez réalisé que tout le panier de diapositives était tombé par terre. Le technicien a remis les diapositives dans un ordre disons … aléatoire. Peu importe, vous avez continué, vous adaptant à chaque seconde. Admirative. Quelques années plus tard, j’ai suivi vos cours à Jussieu et participé à des stages avec vous. On s’est retrouvé à plusieurs reprises lors de colloques, collègue cette fois. Toujours ce même enthousiasme communicatif. Merci de m’avoir démontré qu’une femme pouvait être astronome.
Posted by Francoise Combes on August 15, 2022
Quelle triste nouvelle! Nous avons passé de bons moments, tout au long de l'organisation de l'AMA09, dont elle était présidente (et moi vice-présidente), des réunions animées, avec beaucoup de joie de vivre et d'humour. Ce fut une grande réussite! De même lors d'émissions radio ou télé, toujours avec beaucoup d'entrain et de bonne humeur. Nous en garderons pour toujours d'excellents souvenirs.
Posted by Frédéric Guérin on August 15, 2022
J'ai connu Anny-Chantal Levasseur-Regourd comme enseignante au Diplôme d'études approfondies en astrophysique et techniques spatiales de l'Observatoire de Paris-Meudon. Puis, comme astrophysicienne, elle se laissait volontiers interviewer et avait une affection particulière pour les actions de partage des connaissances avec le public. Je l'ai vue aussi intervenir au symposium de bioastronomie et exobiologie, à Val Cenis, en Haute-Maurienne. Surtout, Anny-Chantal était une infatigable experte en comète impliquée dans les missions Giotto et Rosetta de l'ESA. C'est une grande surprise et tristesse pour moi d'apprendre qu'elle nous quitte. Je conserve en moi le souvenir de sa fougue et rigueur inspiratrice. Elle a contribué à guider mes premiers pas et me donner mon élan initial dans l'Univers des étoiles.
Posted by Cécile Ferrari on August 15, 2022
Je suis très triste ce soir d’apprendre le décès d’Anny-Chantal, que j’ai rencontrée à Meudon par l’intermédiaire d’un ami commun. Une personnalité de la planétologie et de l’université française, une inspiratrice pour ses jeunes collègues féminines certainement. Nous avons discuté « chiffon », c’est-à-dire « dust, grains and particles », souvent, nous nous rencontrions de temps en temps à Chaville, Paris ou de l’autre côté du monde. Mes très sincères condoléances à sa famille.
Posted by Michel Polacco on August 15, 2022
J’ai bien connu Annie Chantal. J’étais Présent en Périgord à Condat sur Vézére lors de la fête qui a suivi son mariage avec Alain Regourd, j’ai vu naître ses filles Estelle et Isabelle. Et plus Encore je partageais sa passion pour la conquête spatiale et l’astrophysique. Ainsi j’etais également souvent en contact avec Jacques Blamont et l’une de mes grandes amies partie cette année Brigitte Gondet était également très proche d’elle. Nous nous sommes retrouvés plusieurs fois côte à côte sur des plateaux de télévision ou studios de radio lors d’événements Ou de séquences historiques. Voisins de table à l’aeroclub De France. Vie privée et professionnelle ont permi de conserver des liens. Je la tenais en grande estime. J’ai une grande affection quasi familiale pour ses filles. J'étais Présent au mariage des deux ! Aux fêtes !
Je sais que les derniers temps furent éprouvants. Je lui souhaite un passionnant « après » auprès du seigneur et près des étoiles qu’elle aimait tant et qu’elle a rejointes pour l’éternité. Affectueusement. Amicalement . A bientôt. Michel. 
Posted by Pierre-François Mouriaux on August 15, 2022
Anny-Chantal faisait partie depuis quelques années des personnalités à qui je demandais de relire certains de mes articles dans Air & Cosmos ou des chapitres pour mes livres. Ses retours étaient toujours enthousiastes et enrichissants, au travers de longs appels téléphoniques (pas évidents à programmer au milieu de son agenda de ministre) ou d’emails fleuves et non dénués d’humour.
Ma dernière sollicitation concernait l’ouvrage collectif « Soixante ans d’histoires en France » (Ginkgo éditeur), dans lequel nous avons évoqué la sélection d’astronautes français de 1977 (où elle fut retenue), l’expérience cométaire franco-soviétique Comet de 1985, et l’atterrisseur européen Philae (déposé en 2014 sur la comète 67P/Tchourioumov-Guérassimenko). Elle fut l’un de nos témoins les plus enthousiastes, et je comprends peut-être mieux aujourd’hui pourquoi elle semblait impatiente de découvrir le résultat final, au sujet duquel elle se montra dithyrambique...
« ACLR » paraissait infatigable et éternelle. Toute l’équipe de « Soixante histoires d’espace en France » est très triste aujourd’hui, tout comme l’ensemble des membres de la commission Astronautique et Techniques Spatiales de la Société Astronomique de France que je préside.
Posted by Serge Koutchmy on August 15, 2022
C'est certes un peu triste. J'espère qu'elle n'a pas souffert. Sincères condoléances à ses filles et tous ses proches.

Je garderai le souvenir de cette belle jeune fille aux cheveux longs, l'Anny- Chantal que j'ai un peu connue en 1971 à l'occasion d'un atelier IAP que j'avais co-organisé avec M. Friedjung sur les "astro- poussières"... elle était alors assez submergée de données CNES d'un autre âge qui lui ont servi à identifier les essaims météoritiques interplanétaires détectés autour de la Terre avec une manip "Blamont" notamment, etc. et elle avait présenté alors une contribution remarquable et déjà très sérieuse à l'époque. Les Maucherats et Courtes commençaient je crois à travailler aussi sur les composantes interplanétaires du même problème, puis Philippe Lamy aux USA. Il y a eu aussi, après, PIRAMIG de PVH (Saliout 7), en 1981- 82 où elle a côtoyé cosmonautes et spationautes... après, bien sure, une carrière remarquée! 
Posted by Alain Lecavelier on August 14, 2022
Anny-Chantal nous manque déjà.
Je ne l'ai pas souvent rencontrée, mais ces quelques fois suffisent pour laisser une trace indélébile. Son enthousiasme était communicatif, sa rigueur intellectuelle remarquable. Mais elle n'a pas totalement disparu : ce qu'elle a semé avec ses collègues et surtout avec tous les étudiants qui ont eu la chance de la rencontrer, reste parmi nous comme des poussières de comètes qui éclairent le ciel.
Posted by Jacques Crovisier on August 13, 2022
Anny-Chantal a su nous passionner pour des sujets aussi rébarbatifs que la
polarisation de la lumière des comètes.
Posted by Pierre Drossart on August 11, 2022
J'ai croisé à de nombreuses reprises Anny-Chantal, depuis les temps du Service d'Aeronomie, ancêtre du LATMOS ou dans les activités de communication qu'elle menait avec enthousiasme. Spécialiste des comètes en un temps où ces objets célestes étaient quelque peu négligés, elle a contribué à l'explosion de la science cométaire dès la première mission cométaire de l'ESA, Giotto. Son investissement pour la science devra être poursuivi par les plus jeunes en suivant l'exemple qu'elle donnait d'une science ouverte et accessible à tous.
Posted by Cyril Szopa on August 11, 2022
L'émotion que j'ai ressentie en apprenant la disparition d'Anny-Chantal est toujours vive. J'ai connu Anny-Chantal à mon arrivée au Service d'Aéronomie en 2002 et l'ai côtoyé dans le département de planétologie du laboratoire depuis. Comme pour beaucoup, ce sont son énergie et son enthousiasme qui m'ont marqué au premier abord. Je l'ai également vu encourager régulièrement les jeunes chercheurs (et les moins jeunes également) à se lancer dans différents projets (recherche, médiation...) avec une grande spontanéité. J'ai pu être le témoin également de la grande énergie qu'elle mettait à partager sa passion auprès du grand public au travers de l'AMA 2009 qu'elle présidait et l'évènement mis en place à Jussieu auquel nous avons tous deux contribués. Mais au delà de tout cela, c'est la connaissance encyclopédique qu'elle avait sur les comètes et les poussières interplanétaires qui m'a toujours fasciné et qui en faisait l'une des plus grandes spécialistes mondiales du sujet sans nul doute. Tous ces sujets étaient sources de discussion (souvent plus longue que prévue :)) lorsque nous nous croisions dans les couloirs du laboratoire ou de l'université jusqu'à il y a très récemment. Nul doute qu'Anny Chantal et son intarissable énergie me manqueront longtemps.
Posted by Valerie Ciarletti on August 10, 2022
J'ai fait connaissance avec Anny-Chantal lors de la création du LATMOS. Mais c'est seulement à partir de 2014 que j'ai eu la chance de travailler avec elle à l'interprétation des données du radar CONSERT de la mission Rosetta. Anny-Chantal m'a vraiment impressionnée par la connaissance profonde qu'elle avait des résultats obtenus par l’ensemble des missions cométaires passées, aussi bien que des récentes découvertes faites par les instruments de Rosetta. Sa disparition va laisser un vide au sein de son laboratoire le LATMOS et de la communauté scientifique française et internationale. Je n’oublierai pas son enthousiasme indéfectible et l'énergie avec laquelle elle m'a encouragée à publier. Ses joyeuses visites inopinées dans mon bureau vont me manquer.
Posted by Jacques Lefrère on August 9, 2022
Voisin de bureau d'Anny-Chantal à mon arrivée en thèse au Service d'Aéronomie à Verrières le Buisson, j'ai tout de suite été frappé par son dynamisme, son enthousiasme et sa force de conviction.
Par la suite collègue enseignant à l'Université Pierre et Marie Curie et enfin au LATMOS, j'ai eu l'occasion de travailler avec elle au sein de diverses commissions : Anny-Chantal était un exemple de rigueur dans l'analyse des dossiers et d'exigence déontologique. Je me souviens aussi de son enthousiasme pour soutenir et encourager les jeunes chercheuses et chercheurs.
C'est avec une grande tristesse que j'ai appris sa disparition.
L'Université et le laboratoire se souviendront longtemps d'Anny-Chantal.

Jacques Lefrère
Posted by Nicolas Altobelli on August 9, 2022
I met Anny-Chantal as young scientist discovering the 'dusty people community'...years later, we happened to be on the same 'Rosetta ship', where Anny-Chantal was a main scientific and enthusiastic driver of the mission...I recall vividly our discussions during conferences or mission planning meetings - she will remain in my memory as a scientific role model.
Posted by Terry Jones on August 8, 2022
In the field of comet polarimetry there are few who made as important an impact as Anny-Chantal. I have fond memories of having breakfast with her at Hôtel Fairmont Le Manoir Richelieu during the 2008 Astronomical Polarimetry meeting. She had a minor disagreement with the server over the French word for raspberry, but the whole incident went completely over my head.
Posted by Alice Le Gall on August 8, 2022
Anny-Chantal a été ma professeure (dans le cadre DEA d’Astrophysique et d’Astronomie de l’Observatoire Paris-Meudon, en 2004 ) avant d’être ma collègue (depuis 2011 au LATMOS). Nous avons eu la chance de partager ensemble l’aventure Rosetta-Philae. Enthousiaste, passionnée, précise, déterminée, joyeuse et volubile, elle était un modèle pour moi et une source constante d’encouragements. Femme sans conteste exceptionnelle et pionnière, elle avait a cœur d’encourager ses jeunes collègues femmes. C’est la première à m’avoir souhaité la bienvenue au LATMOS et ses derniers messages étaient encore des messages d’encouragements et de félicitations; je lui en suis reconnaissante. C’était aussi une inlassable « passeuse de science », soucieuse de partager ses connaissances et les découvertes de la communauté avec le grand public. Sa présence élégante et vive va beaucoup me manquer et manquer au laboratoire.
Posted by Hervé Cottin on August 8, 2022
Starting to work on a project with Anny-Chantal was to have the certainty that it would be completed. She was overflowing with energy and enthusiasm, she took everyone with her. If she told you that she would have written a chapter for a certain date, you received it a few days before... She was impatient to learn, to know, and to pass on. She also knew how to take the time to listen and support young researchers starting their careers. I had felt truly honored by her interest in my first steps into the world of cometary research and always thereafter.
She will be missed.
I have always had and will always have a thought for her about not confusing a grain with a particle! She has kindly and patiently corrected me several times on this subject...
Posted by Thurid Mannel on August 7, 2022
Anny-Chantal was a core member of the MIDAS team and will be dearly missed. Her enthusiuasm for science and her encouragement for young scientists was breathtaking. For me personally she was a guide through my starting phase in the cometary community and the MIDAS team. I will always be thankful how much time she spend to give me advices, discuss scientific ideas, and simply be there for my questions. I will always keep her in fond memory. My deepest sympathy for her family and relatives.
Posted by Vera Rosenbush on August 7, 2022
This is very sad news for everyone who knew Anny-Chantal.

Anny-Chantal and I worked in the same scientific field - the study of small bodies of the solar system, in particular, polarimetry of comets in which she was a high-class professional. I met Anny-Chantal for the first time at the ASI conference in Yalta, Crimea, Ukraine. I was the co-organizer of this meeting and Anny-Chantal gave me a French perfume. It was amazing and pleasant. In 2010, Anny-Chantal again was in Ukraine, at the conference in Kyiv. She admired this ancient city and its ancient temples. I often met Anny-Chantal at different meetings and listened to her comprehensive and profound talks. She was always very friendly, asked about my scientific results, shared her own. I remember Anny-Chantal as a high-level scientist and, at the same time, a charming woman with wonderful smile, very active, cheerful, humorous, friendly.

My sincere condolences to Anny-Chantal’s family and her colleagues.

Vera Rosenbush, Taras Shevchenko National University of Kyiv, Ukraine
Posted by Asoke Sen on August 7, 2022
I met Chantal for the first time in Kyoto Japan in 1990 in an IAU colloquium  during the time when I just finished my PhD. Since then I met her in many places  and  used to get useful ideas from her in my research on comets. 

I would always remember her for her work and as a kind hearted lady.
Posted by Ranjan Gupta on August 7, 2022
Anny-Chantal was a great Cometary Astronomy Scientist and the Comet community will miss her presence! I have fond memory of meeting her at Paris some years ago during our ongoing India-France CEFIPRA project which
resulted in good publications! I convery my condolences via this portal and pray that her family can bear this loss. May her soul RIP!
Ranjan Gupta
IUCAA, Pune, India
Posted by Lucy McFadden on August 6, 2022
I became aware of Anny Chantal Levasseur-Regourd most likely during the apparition of Halley’s Comet in 1986 through Mike A’Hearn who supervised my post-doctoral studies and introduced me to comets. Anny-Chantal was as delightful as her name sounds and was always a prominent presence at annual meetings of planetary scientists. Her presence was always collegial in her questioning and engaging in discussions with colleagues. Early in my career I admired her from afar. Then in 2008, I found myself at a meeting in Athens, Greece, a work shop in preparation for analyzing data from the Rosetta mission’s flyby of asteroid Steins. My general knowledge of meteorites and their relationship to asteroids lead me to coordinating laboratory measurements of the most likely meteorite type representing asteroid Steins (the iron-free enstatite achondrites). All of a sudden, there I was collaborating with Anny-Chantal, Edith Hadamcik and many of their colleagues who were Rosetta mission scientists. Working with her was as magical as observing her from afar. I remember delight when I learned that she flew in the airplanes observing scattered light in zero-g in preparation for analysis of Rosetta’s comet data. All of a sudden, I was sitting at the table with her and her colleagues, and look at what the mission brought us! A close-up view of a comet as it traveled around the sun. It puts a smile on my face as I remember Anny-Chantal’s smiling face and penetrating mind tackling the mysteries of the comets passing through our solar system.
Lucy McFadden, NASA retired
Posted by Jean-Philippe Beaulieu on August 6, 2022
C'est Anny-Chantal qui m'a donné ma chance en m'ouvrant la porte du monde de l'Astrophysique en 1991. Je me souviens de ses cours passionnés, de son énergie, elle m'avait marqué comme professeur. Nous nous sommes recroisé voila 2-3 ans, pour parler de Comet-Interceptor et d'Ariel, les 2 satellites devant partager la meme fusée ! C'était chouette de se retrouver après ces années. J'etais tres heureux qu'elle aie répondu à mon invitation pour venir à notre meeting Ariel, et des moments et histoires partagées. J'avais eu d'ailleurs ce jour la l'occasion de lui dire merci pour son role de professeur. Je fais partie de ceux qu'elle a mis sur le pas de tir, et lancé dans une belle aventure.
Maintenant, c'est un jour de tristesse partagé avec sa famille, ses amis et sa famille de l'Astrophysique.
Posted by ezio bussoletti on August 6, 2022
I met Annie Chantal for the first time in occasion of the Giotto event, she was engaged like me with thwe DIDSY experiment. In addition to be a godd scientist she was capable to have a great human capacity to interact with people in addiction of a great class. I will miss her for ever
Posted by Ludmilla Kolokolova on August 6, 2022
This is a huge loss for astronomical polarimetry. Anny-Chantal contributed a lot in its development not only as a scientist but also as a person who brought up a constellation of prominent young scientists. I knew she had extensive plans for the future research, specifically related to Comet Interceptor mission. I am sure those plans will be accomplished but, sadly, she will not be with us to see this. I also cherish her as a great person, very helpful and sympathetic if you have shared your problems with her. I will miss her a lot.
Posted by Jeremie Lasue on August 6, 2022
I had the opportunity to pursue my PhD under Anny-Chantal's supervision.
During our work together, I especially appreciated her thoughtfulness and the time she spent in mentoring me. I will always be grateful for her guidance and support. Her dynamism, her enthusiasm, her curiosity for science never abated, she was always going forward. This year again we were discussing future projects in astronomy and space science.

She was a great lady of astronomy, larger than life.
She will be dearly missed.
Posted by Detlef Koschny on August 6, 2022
Anny-Chantal was a good colleague and mentor. I will miss her. Detlef.
Posted by Bonnie Buratti on August 5, 2022
It was such a pleasure to have Anny-Chantal on the Rosetta Team. She was a great colleague and an encouraging presence. I will really miss her. Condolences to her family. Bonnie Buratti (Rosetta NASA Project Scientist)
Posted by Jean-Jacques BERTHELIER on August 5, 2022
membre du LATMOS, engagé dans le domaine planéto comme Anny-Chantal, je l'ai connue initialement lors de la première sélection par le CNES de candidats astronautes pour voler sur la Navette Spatiale. Elle avait été retenue comme candidate française et je sais qu'elle en avait été très heureuse. Dans les nombreuses années qui ont suivi nous nous sommes retrouvés à plusieurs reprises dans des réunions de travail ou des conférences associées aux missions planétaires et cométaires dont elle a été, dans bien des cas, un élément fondateur dans la communauté française et, plus généralement, européenne. Un relatif éloignement de nos thématiques préférées et aussi de nos laboratoires respectifs, au moins jusqu'à la création du LATMOS, a fait que nos rencontres étaient plus épisodiques que régulières mais c'était toujours un grand plaisir de discuter avec elle pour échanger des idées, débattre des projets futurs et prendre connaissance de ses résultats. Par ses compétences, son implication dans la communauté et bien sur son souci de défendre les femmes dans notre profession, elle va manquer au laboratoire et à bon nombre de nos collègues qui en étaient proches. Je me doute de votre chagrin et souhaitais par ces quelques lignes vous faire part de mon émotion personnelle quand j'ai appris sa disparition. JJ Berthelier
Posted by Hal Weaver on August 5, 2022
It was always such a pleasure to see Anny-Chantal's wonderful smile and collaborative spirit at dozens of scientific meetings over the last 3 decades. We'll certainly miss her, and we'll always remember her fondly.
Posted by Matt Taylor on August 5, 2022
I recall that Anny-Chantal always brought an energy and enthusiasm to our work and meetings, she brought life and vibrancy to the discussions and a wonderful spirit.
She will be missed by the whole cometary scientific community and I will personally miss our very friendly and informal discussions over coffee or a small glass of wine X
Posted by Jürgen Blum on August 5, 2022
It is with great sadness that I heard that Anny-Chantal Levasseur-Regourd passed away. ACLR, as we always called her and she used to refer to herself, was a dear colleague for many decades. I remember many conferences, advisory and planning meetings at ESA, parabolic flight campaings and sounding rocket flights that we attended together since the mid 1990's. She was an esteemed colleague and we will keep her memory alive in continuing the works we jointly began.
Posted by Minjae Kim on August 5, 2022
I will always try to help and give an impression to younger scientists as she did for me. Rest in peace Prof. Levasseur-Regourd.

Leave a Tribute

 
Recent Tributes
Posted by Catherine Cesarsky on August 16, 2022
Je suis consternée par cette nouvelle.
J’avais beaucoup d’estime et d’amitié pour Anny-Chantal. Nos chemins se sont croisés à de très nombreuses reprises, et chacune de nos rencontres m’a laissé d’excellents souvenirs. Elle a été la première française sélectionnée comme astronaute, comme chacun sait, mais aussi la première femme à être PI d’une expérience sur un satellite de l’ESA. Nos intérêts scientifiques étaient très différents, nous ne pouvions pas « discuter » mais souvent nous parlions entre nous des résultats qui nous branchaient dans nos disciplines respectives.
Je vais donner trois exemples d’interchanges suivis entre nous, mais il y en a eu tant d’autres.
En 1985 nous avons toutes deux participé à l’Assemblée Générale de l’UAI à New Delhi. Elle est arrivée en retard et n’avait de place dans aucun hôtel. Les organisateurs lui ont signalé que j’occupais seule une chambre à deux lits, et elle m’a demandé de l’accueillir. Nous nous connaissions à peine, mais notre entente a été parfaite d’emblée et nous avons effectué ensemble avec grand plaisir une petite excursion au Rajasthan. Au cours des ans nous avons continué à passer un peu de temps ensemble chaque fois que nous assistions toutes deux à une manifestation de l’UAI. Il y a eu en particulier en 2008 un Symposium à Hong Kong, ville qu’elle connaissait bien car l’une de ses filles y avait vécu, et qu’elle m’a fait découvrir. Finalement, elle était là représentante principale de la France pour l’Année mondiale de l’astronomie en 2009, alors que j’étais présidente de l’UAI, et nous avons donc beaucoup interagi, de façon très fructueuse.
Anny-Chantal était toujours gaie, enthousiaste, amicale et efficace. J’avais grand plaisir à la rencontrer partout, elle me manquera beaucoup.

Posted by Cecile Engrand on August 16, 2022
J'ai eu la chance d'interagir avec Anny-Chantal en particulier à propos des poussières cométaires (bien sur!), quelle connaissance approfondie elle en avait, et avec quel enthousiasme elle en parlait... Elle était également très engagée pour la place des femmes en sciences, et toujours bienveillante vis à vis des étudiants. Je me souviens de son énergie communicative pour les discussions, en particulier lors de la mission Rosetta, pour l'écriture des articles... Sa disparition soudaine et prématurée est un choc, mais la communauté se souviendra d'elle comme d'une grande scientifique, qui a oeuvré pour la communauté, et y a laissé une trace importante. Toutes mes condoléances à sa famille.
Posted by Therese Encrenaz on August 16, 2022
Pierre et moi avons été très émus d'apprendre le décès d'Anny-Chantal. Pierre a pu apprécier ses qualités comme enseignante à l'Université et à l'Ecole doctorale, et j'avais une très grande estime pour elle en tant que grande spécialiste de physique cométaire. Nous garderons la mémoire d'une grande physicienne, très compétente et passionnée par son métier mais aussi de sa grande gentillesse et de sa disponibilité. Nous ne l'oublierons pas, et toutes nos pensées vont à sa famille et à ses proches.
her Life

ACLR’s life

Anny-Chantal Levasseur-Regourd was born in 1945 in Semur-en-Auxois and grew up in Oran.

After her studies at the Ecole Normale Supérieure of Cachan, she defended her PhD in Physical Sciences in 1976 under the supervision of Jacques Blamont. She analysed the atmospheric and astronomical observations made by the D2A satellite with a contribution to the study of the zodiacal light. In 1977, she applied to the ESA astronaut selection campaign and was the only woman selected amongst the final participants.

After her PhD, she collaborated with René Dumont on studies of the interplanetary medium and zodiacal light. These observations gave the first global map in intensity and polarisation of the zodiacal light and provided constraints on the local physical properties of the interplanetary dust particles.

Anny-Chantal participated in the international campaign of Halley’s comet return in 1986 both with observations from the ground and as the Principal Investigator (PI) of the OPE experiment on-board the European Giotto spacecraft, which observed the linear polarisation in the inner coma of Halley. Results showed the presence of low-density solid particles and light scattering mostly by large particles. Her work helped define a classification of comets based on their polarization phase curves, a result still discussed in the astronomical community today. She also studied the internal regions of cometary coma by polarimetric imaging.

She continued her work on the study of light scattering by irregular particles by developing facilities in the laboratory and in microgravity (such as PROGRA2, CODAG and ICAPS-LSU) to study simultaneously the intensity and polarization phase curves of aggregating particles under microgravity. A reduced version of the ICAPS experiment will soon fly on-board a TEXUS rocket.

ACLR’s participation in the Rosetta mission was focused on determining the physical properties of the cometary nucleus and the ejected dust particles. These particles were demonstrated to present fractal structures down to nanometer scales with a composition dominated by organic material. Anny-Chantal was also the PI of the EyeSat student nanosatellite launched by the CNES in 2019. Finally, she actively participated in the development of the EnVisS camera, a multiwavelength polarimetric imager of the ESA Comet Interceptor spacecraft due to be launched in 2029 and dedicated to observing a fresh or interstellar comet.

In summary, Anny-Chantal combined in her work ground-based and space-based observations together with laboratory and numerical simulations to better understand the physical properties of solid dust particles ejected from comets. The object of her studies were mostly linked to the small bodies of the solar system, comets and asteroids with their similarities and differences, the solid particles they eject, and the interplanetary dust medium that results from their interactions.

She was appointed professor of astronomy and space physics in 1985 and became professor emeritus in 2013.

She supervised seven PhD students. A dedicated teacher, she never hesitated to motivate her students to give their best, and helped advance their growth as researchers. She pushed forward their work at international conferences and also encouraged them to present their own work. She was particularly enthusiastic about supporting the recognition and advancement of her female colleagues.

Outside of her advising work, she developed numerous national and international collaborations in all the domains of study of the solar system small bodies and light scattering by solid particles which lead to 179 refereed papers (241 conference abstracts).

Anny-Chantal loved to share her passion and she participated in the writing of public outreach books on astronomy (5 books) and to television lectures (for example on canal-U). She delivered numerous public outreach conferences and animations of the astronomical community. She was most notably the President of the French Committee for the organization of the International Year of Astronomy 2009. The asteroid 6170 is named Levasseur in her honor. In recognition of her scientific work, she was appointed Officier de la Légion d’honneur in 2013 and was awarded the following prizes: prix Thorlet de l’Académie des sciences (1976), prix Glaxo de vulgarisation scientifique (1982), prix des Dames de la Société Astronomique de France (1986).

She was the mother of Estelle and Isabelle, and the grandmother of Charlotte, Alice, Theodor, Thomas, Anna and Leonard.

Recent stories