Tu nous manques maman!

Notre chère mère, Thérèse MAKIMUENA MAKWIZA

Nous sommes tous différents. Différents par notre physique, notre histoire, nos valeurs, nos croyances. Mais s’il y a bien une chose qui nous unit tous, c’est l’amour.
Notre mère, était dans l’amour. Le vrai amour, celui qui n’a aucune attente. Elle a partagé avec tout le monde surtout à nous ses enfants. Les tourments de son enfance, de son passé, sa sensibilité à fleur de peau, elle essayait de les faire taire en donnant à ses enfants, énormément, jusqu’à un point de sacrifice.
Ces derniers mois ont été les plus éprouvants pour notre mère qui s’est retrouvée seule, à l’accompagner sur le chemin irrémédiable de la mort.
On remplace un ami, une épouse, une amante. Mais une mère est un bien précieux qu’on reçoit une fois, par la bonté des cieux.
Maman, tu nous a transmis des vraies valeurs et tu ne voulais pas surtout perdre leur temps avec du superflu. Rien n’était plus important à la maison que ces trois mots, loyauté, solidarité et respect. Nous ne pouvons que te féliciter et te remercier pour tout ce que tu as fait pour nous et pour les autres. 
Nous te disons au revoir chère maman, avec tout l’amour que nous te portons. Tes valeurs continueront d’exister à travers les générations. 

Pour ses 8 enfants, Évêque Damien LUKOK