Pour Lili, Julien et Antoine

Chers Lili, Julien et Antoine

Nous sommes des amis, des collègues, des compagnons de route de Vincent. Nous nous sommes retrouvés avec lui dans des combats pour améliorer la vie d’enfants et de jeunes, défendre leurs droits avec eux.

De ces engagements communs est né une connivence, un lien fort et pour certains d’entre nous une amitié. Chacun a connu une facette de votre papa et souhaite vous la partager. Nous en ressentons le besoin car nous sommes tous attachés à lui. Et nous souhaitons, pour lui, vous partager notre chance et notre bonheur de l’avoir rencontré.


We are friends, colleagues, companions of Vincent. We have been committed with him to improve the lives of children and young people, to defend their rights with them.

These common commitments have given rise to complicity, a strong bond and for some of us a friendship. Everyone has known a facet of your dad and wants to share it with you. And we wish, for him, to share with you our luck and happiness to have met him.

Posted by Joseph Aguettant on December 11, 2019
A year ago…. We grieve Vincent in our own way, and in our own time.

A number of moments of remembrance will take place in the coming weeks. Organised by Vincent’s family and friends.
You are invited to join one of these moments on 11th December in Pully (Lausanne). You can come physically, join by skype for a moment or light a candle. And if you wish, posting a photo of the candle (ie on Vincent’ Linkedin account).
The moment of remembrance of the first anniversary of Vincent’s death on the 11th December will be one for quiet and simple contemplation but also for laughing as Vincent would want it. Brotherhood, sisterhood and remembrance.
We will acknowledge Vincent’s death but also celebrate his life.
Shall we call it a 'Vincentversary'?
Come with your ways of celebrating Vincent’s life with stories of his life, by releasing paper butterflies, sharing a poem or a song, playing one of Vincent’s favorite songs, with candles, bringing photos, sharing a good bottle of Vincent’s favorite, with a silent prayer to help us feel the healing and protecting presence …
Posted by Rachid TOUIJER on March 13, 2019
Je viens d’apprendre la triste nouvelle, Je vous présente mes affectueuses condoléances pour cette triste épreuve.
J'ai travaillé pendant deux ans a tdh Maroc avec Mr Vincent, ce grand monsieur que je respecte beaucoup, il nous a donné énormément de chose …
tu resteras toujours dans mon cœur et dans ma mémoire
Merci Mr Vincent ...
A dieu ..
Posted by Arno 3 on February 19, 2019
Le hasard fait mal les choses. Bientôt 21 ans après avoir rencontré Vincent à Banja Luka, je me suis laissé tenté à retrouver sa trace...car j'étais persuadé qu'un beau chemin pavé allait accompagner sa vie. Ce fut le cas. Impossible d'oublier Vincent et Hélène chez qui j'ai passé ma première nuit sous un ciel étoilé plus lumineux qu'un ciel d'été paisible. Un jeune bébé était là aussi. Dans la voix de Vincent, j'ai tout de suite senti la volonté et l'humanisme que l'on rencontre rarement avec une telle intensité. Passionné par son travail avec les jeunes de Bosnie, il était déjà en train de préparer son prochain séjour au Kurdistan... Que la terre lui soit légère, que sa mémoire inspire les générations du monde... Affectueuses et amicales pensées à sa famille.
De Dakar, Arnaud "Bello" Appriou
Posted by Mariama Diallo on January 7, 2019
En cette nouvelle année 2019, j'ai une pensée particulière pour Vincent et sa famille. Vincent est un collègue avec qui je n'ai eu la chance de travailler que durant les 3 derniers mois avant sa transition vers un autre monde. Je me souviens de notre première rencontre, et une fois rentrée chez moi, je me réjouissais tellement à l'idée de pouvoir travailler avec Vincent sur cette passion que nous avions en commun : la protection de l'enfance. De blague en blague, nous savions néanmoins garder notre sérieux pour préparer ensemble deux programmes pour l'Europe, qui finalement étaient un plan pour une Europe plus protectrice des droits des enfants et des jeunes....
J'ai beaucoup réfléchi à ce que je voulais partager avec vous, ses enfants... car il est très difficile pour moi d'écrire ces lignes, qui me renvoient immédiatement à la perte de ma propre mère au même âge que vous avez maintenant Antoine et Julien.... Rien ne pourra jamais remplacer ce vide que vous laisse la perte d'un parent avec qui vous avez été si proche.... rien ne pourra remplacer le fait que vous aurez essentiellement connu votre père comme Père, sans avoir eu le temps de le connaître aussi comme Adulte.... cette lutte est donc inutile.... par contre, et je le sais de ma propre expérience, la douleur se transforme à un moment donné en "petit pouvoir magique", pour surmonter ses peurs, pour vous accompagner dans ces moments ou vous avez besoin de soutien, pour avoir le courage de briller et d'être cette belle personne que vous êtes vraiment.... Cette sensation, elle, est éternelle; et je sais que Vincent sera toujours auprès de vous 3 de cette même manière. Une belle personne est partie mais sa belle âme reste auprès de vous. Au revoir, Vincent!
Posted by Anne-Marie Teeuwissen on December 27, 2018
Les semaines sont passées et j'arrive un peu tard sur cette page. J'imagine ce que ce premier Noël sans Vincent a pu représenter pour vous, sa compagne et ses enfants, Julien, Antoine et Lili si jeune, qui mettra des années à comprendre vraiment...
Pour vous, ses fils, je n'ajoute qu'une chose à ce que d'autres qui ont eu la joie de travailler avec lui à Rabat ont témoigné ici - lorsqu'arrivait en fin de réunion le moment fatidique de sortir les agendas pour fixer le RV suivant, Vincent était toujours très ferme - s'il y avait un RV Skype avec vous ses fils, pas question de le déplacer, il y avait toujours ce clin d'oeil plein de complicité, mais là-dessus, pas de négociation possible. Il n'avait pas besoin d'en dire plus, nous avions tous compris que ces rendez-vous là étaient essentiels dans sa vie !
Posted by Daniel Stoecklin on December 21, 2018
J’ai connu Vincent lorsque je travaillais à Terre des hommes et j’ai eu le privilège d’œuvrer avec lui en Albanie en 2001, 2003 et 2005. Ce fut un vrai privilège, car Vincent était un être dévoué à une cause noble, la protection des enfants, doublé d’un poète. A travers lui, j’ai appris que l’un ne va pas sans l’autre. Quand je pense à Vincent, me viennent des souvenirs d’un être sensible que l’injustice révolte mais qui est capable de transformer cette indignation en un regard doux et encourageant et de faire ainsi rayonner une confiance renouvelée en l’humanité. Vincent a lui-même été la preuve que nous réalisons notre humanité dans nos actes. Des choses simples, des moments vrais. Parfois, nous poursuivions nos longues journées de travail par des soirées couronnées de chansons. C’est de cette humanité-là que nous avons besoin, aujourd’hui plus encore, maintenant que tu es parti. Vincent, mon ami, « Big moustaches », je n’ai malheureusement que trop rarement eu l’occasion de te revoir après ces moments partagés en Albanie. Savoir que je ne te reverrai plus me remplit de larmes. Mais les photos de toi sur ce mémorial me remplissent de joie : je comprends à travers elle que ta famille et tes amis ont constitué les socles sur lesquels tu tenais debout, là où tu puisais ta force. Que tous les compagnons de route soient salués ici, et puissent-ils trouver, aussi à travers mes mots mouillés, quelque réconfort devant une perte si terrible. Vincent, tu as été arrêté dans ton élan, mais ton élan subsiste. Cet élan d’humanité, nous l’avons partagé et nous allons continuer de le faire essaimer autour de nous. La mort nous sépare, mais l’esprit qui nous lie demeure. Adieu Vincent !
Posted by Joakim Löb on December 19, 2018
From Amara SANOE
Dear friends I respectfully greet all members of TDH and ISS wan . I hope all of you are doing well! I'm Amara SANOE and I'm a Liberian by nationality. I presently lived in Monrovia schooling under the care of ISS Wan . I took part in the conference of morocco.2015 to 2016 some of our partners around the world and distinguished organizations gathered for a conference in Morocco city called Marrakech and we discussed a lot . I have received a news the news that shocked me a lot. This news is about our partner,our best friend Vincent tournecuillert . To God we came from and to he we shall return to .our brother have finally rest his body . May God forgive his sin that he had committed because no one perfect from sin except God Alone. My condolences to his family! Madam tournecuillert, you don't need to cry anymore.your husband was a hero in this world and his objective and his plans based on this words. (There is no third world .there is only one world ,for which we are responsible for .).your husband help the disabled people and orphans children around the world and God said , if anyone feed a orphan child he reward here after. Your husband resting in heaven looking up to you for doing good for people as he did. So if you are crying stop crying please okay. The relationship between I and your husband is this. There was a organization in morocco called caritas and caritas was sponsoring my vocational school. Later , massage was sent to caritas by TDH and unknown destination campaign requesting two immigrants to go and represent caritas and others immigrants of morocco.due to my kindness, caritas selected me and my friend sando. A was Vincent who came for us in Rabat and while going to Marrakech,I asked Vincent so many questions and he responded all.he Also give me advice and this advice was that ,he said when the conference start ,I should not be shame to say what is on my mind because if you are not shame to enunciate maybe you get an opportunity from someone on the conference and I did what he told me. When the conference was done ,decision was taken by TDH and ISS WAN to support me. I'm now in my country.i have complete high school and am above to start universities this was because of your husband I gain this opportunity. Our friendship didn't stop there.when I came back home ,he was still paying attention to me and he was my comforter because when ever we chat he used to give me advice about life . When I heard about his death ,I really cried .i cried until my head hurts me.its God will no one can change it. If it to say ,I has the possibility I was going to have sympathy with you and your children's but no way for me travel there .so I decided to sympathize with you by sending this few words.may God protect you and your children from danger okay. Have my best regards
Posted by Jean Luc Imhof on December 16, 2018
Que de souvenirs Vincent !
J'ai eu le privilège de travailler avec toi entre 2002 à 2005 entre la Roumanie, Albanie, Kosovo. Avec notre ami Harry Birnholz de USAID Albanie, tu as monté, soutenu, accompagné ce projet transfrontalier entre l'Albanie et Grèce.
Tu as expliqué, négocié et convaincu tant de personnes entre Washington, Tirana, Lausanne. C'était une période de vie juste passsionnante et exhaltante ! Tu portais ce projet avec force et détermination.
Je garde en mémoire un moment épique de la perte, enlèvement, séquéstration et libération du chien du Représentant de USAID à Tirana.
Tu as été l'acteur principal de l'ouverture du Bureau Régional à Budapest.
Et tu as ensuite fait tellement de choses après 2005...Chaque année... on se faisait un coucou pour fêter respectivement nos anniversaires en mars... ! Ca ne va plus se faire. Tu vas beaucoup nous manquer Vincent. Merci Vincent pour tout ce que tu as fait !
Posted by Maria Bray on December 13, 2018
J'ai attendu et ai probablement repoussé ce moment où j'allais écrire ces quelques lignes ... Difficile encore pour moi de réaliser que je ne croiserais plus Vincent sur ma route..
Voilà 10 ans que nos routes se croisaient régulièrement, en Afrique , au moyen Orient et En Europe de l'Est évidemment... Je garderais dans ma mémoire Vincent comme un exemple d'engagement pure et profond , tenace, solide qui œuvrait toujours pour que les plus "absents", "muets" et les plus " oubliés" se fassent entendre , se fassent voir et puissent alors s'épauler et être épauler pour survivre et vivre ! Mais aussi comme un formidable exemple de cette force et détermination pour atteindre les dirigeants , les décideurs et influencer le cours des choses au plus haut niveau... et Vincent c'est aussi une gentillesse, une compassion, une générosité, une force de vie et de bonne humeur , un roc....
Vincent fais parti d'une grande famille d'amis, de collègues qui j'en suis sûr assureront sa présence dans les cœurs mais aussi dans nos actions qu'il aura influencé pour de très nombreuses années...
Je pense avec beaucoup d'émotions à ces enfants et sa famille en ce triste jour, que la force de Vincent vous aide à avancer dans les moments pénibles que vous traversez...
Posted by Robert Bilheimer on December 12, 2018
Mon cher Vincent,
I write this note with infinite regret and an infinite sense of loss. Not so much, even, for a beautiful life so well-lived in so many ways, but for the migrant and refugee children, destinations indeed unknown, whose well-being you sought to protect, and whose stories I tried to help you tell. I was so much looking forward to being with you again for "Heart of the Matter", but if physically this is no longer possible, do know that everything you stood, fought, and hoped for will be with me every step of the way. You will be by my side, I will hear your voice, and I will do my best to infuse the storytelling and the work with your magnificent spirit, which will never die.
Avec des larmes, mais un sourire de gratitude aussi, ton ami, 
Bob
Posted by Les Anciens De Dia on December 12, 2018
En mémoire de Vincent de la part de l'équipe de Dia
En 1995 Vincent répond à l'annonce d'une petite ONG, Dia fondatrice du mouvement européen « Etudiants pour Sarajevo ». Dia cherche un chef de mission pour la Bosnie où elle travaille à la réconciliation.
C'est au Kurdistan irakien que Vincent sera d'abord envoyé. Le territoire, sous la protection des Nations Unies depuis la fin de la guerre du Golfe échappe désormais à Bagdad. Vincent y établira des centres pour la jeunesse où la culture kurde brisée, anéantie par Saddam refleurira. Il y organisera des formations pour les futurs enseignants inscrits dans les instituts de formations des maîtres.
Plus tard, en Bosnie, il travaillera à la création d'un réseau de points d'information jeunesse et de conseils municipaux jeunesse en zones bosniaque et serbe.
Nous avons connu, et côtoyé Vincent durant ses premiers pas dans le monde de la solidarité internationale. Nous en étions nous aussi à nos débuts. Nous avions avec Vincent un trait en commun : nous étions animés par un profond désir de changer le monde, de préparer la paix aussitôt après la guerre et de soutenir ceux qui deviendraient les décideurs de demain.
Nous avons avec lui partagé des grands moments de réflexion, de discussion, de convivialité, d'accords et de désaccords, comme nous avons chacun individuellement, vécu avec lui des instants privilégiés.
Ensemble et chacun, nous avons voulu dire ce que nous garderons à jamais de lui.
Eric Anglade, Eric Maurin, Fabrice Coppin, Fatma Cosadia, Emmanuel Delpuech, Stéphane Gonzalez, Ivan N'Diaye.
-----
En mémoire de Vincent,
A Hélène, à ses enfants, à ses parents, à ses proches.
Vincent très tôt a choisi le chemin du cœur, et très vite, il a décidé de lui rester fidèle.
Un chemin qui aura été celui de sa vie pour un cœur voulu agissant.
Un cœur de compassion car la fraternité allait de soi à ses yeux.
Un cœur de combat car l’engagement lui allait d’évidence en ce monde.
Un cœur vecteur du dialogue car le lien entre toutes et tous s’imposait d’exigence pour contrer les élans sans cesse répétés de l’affrontement des uns contre les autres.
Un cœur d’espoir car le mieux toujours aura été l’horizon de ses missions.
Vincent est homme de cœur, et dès lors il s’en est allé rejoindre le point d’où l’amour coule de source.
Au nom de Dia, sous ce joli nom qui nous a un moment réuni sur le chemin du cœur, je lui dis mon respect.
Eric A.
----
A toi Vincent et à tes proches,
On ne sait jamais quoi dire dans des temps pareil, mais je voudrais ici t'exprimer ma gratitude !
Tu fais partie de cette poignée d'individus qui ont partagé l'expérience fondatrice de ma Vie.
Les moments d'échanges tant professionnels qu'amicaux que nous avons eu, ici et là bas, restent à jamais gravés dans mon coeur.
Merci Vincent !
Eric M.
----
En 1995 Vincent est entré en même temps que moi dans la magnifique aventure humaine que fut celle de notre petite ONG Dia. J'étais missionné pour partir à Sarajevo, Vincent lui partait pour le Kurdistan irakien. Nous nous sommes croisés dans nos vies avec le désir commun d'être pleinement dans le monde. Dia était remplit de ces désirs brûlants d'aller à la rencontre de l'autre là où l'humanité était souvent à vif mais là aussi où plus souvent on y trouvait l'intensité des êtres.
Je suis heureux d'avoir partagé ce bout de chemin avec Vincent.
Fabrice C.
----
Mister Turnspoon, or Mister Moustache....
Que ce soit à Sarajevo, Banja Luka, Dohuk ou Sulemaniyah, tout le monde savait qui se cachait derrière ces deux patronymes.
Le premier faisait sans conteste référence à ton humour, le second au profond respect que tu suscitais.
Derrière ton humour pince sans rire, ta moustache anglaise affinée que tu te plaisais à rouler avec délicatesse entre ton pouce et ton index, derrière ta voix rocailleuse et assurée et tes yeux malicieux, se cachait ton cœur tendre et sensible.
Ton départ de ce monde crée un vide.
Antoine, Julien et Lily, je sais combien cela est difficile. Puisse la lumière du cœur de votre père vous nourrir, vous inspirer et vous donner envie de vivre pleinement vos vies, comme lui.
Fatma C.
Posted by Dorina Ardeleanu on December 12, 2018
Dear Vincent, how unfair life is...
And what a symbolic speech and advocacy you have done these last years, convincing us that LIVING TOGETHER should be the priority, the future and the way to go. How many efforts you have made to bring all the experiences, the régions and the people of various ages and profiles in order to strengthen this new concept. How consistent you were in using the most and the best of the ressources to materialise this convinction.
Now, when we all agreed on LIVING TOGETHER, you left...
You will be LIVING TOGETHER with us, in our thoughts and actions, in our migration-related projects and initiatives...They will be all dedicated to you, my dear colleague+
Posted by Joakim Löb on December 12, 2018
From Terre des hommes Italia:
"Nous sommes très peinés d'apprendre le décès prématuré de Vincent et nous transmettons à vous, ainsi que sa famille, nos plus sincères condoléances. - Les collègues de Terre des hommes Italie"
Posted by Frederic Pourchayre on December 11, 2018
Mon cher vincent, voila plus de 40 ans que nous nous sommes croisé un moment de notre vie !!! Nous avons joué au Rugby ensemble pendant près de 5 ans !!! Que de bon souvenir avec toi et ton frêre Rémy !!! Sans reprendre contact avec toi, je te suivais de loin et j'ai découvert ce que tu devenais. J'apprends ce soir ta disparition soudaine, tellement jeune !!! Que la vie est parfois injuste !!! Reposes en paix mon vieille ami !!! Toutes mes condoléances à Tous !!! Malheureusement je ne pourrai pas me déplacer, mais mes pensées iront vers toi !!!
Posted by Valentine Debonneville on December 10, 2018
It’s really sad news we heard that our colleagues Mr. Vincent Tournecuillert recently passed away on road accident, and unfortunately he will not be with us anymore, but he will be always in our memories and thoughts. I feel very sad and depressed for this sorrowful accident, and i express my deeply condolences and sympathy to his family, relatives and friends. 
Regards
Rozbi Razminda
Posted by Valentine Debonneville on December 10, 2018
It is extremely sad situation and difficult to find words to share my feelings. It is very sad departure of Vincent Tournecuillert who served the children with full dedication and love. It is with great sadness that I convey my heartfelt sympathies on the tragic death of Vincent Tournecuillert.
I pray for the best for his families and for all of us so that we become strong in enduring this heavy loss.
Wish his family, friends and colleagues strength and courage in this difficult time.
Kind Regards
Dr Noor Khanum Ahmadzai
Posted by Jana Hainsworth on December 9, 2018
I was so saddened to hear of the untimely death of Vincent. We met only once 18 months ago. We talked about a project we were planning between Eurochild & Child to Child which could build on the work he was involved in at Terre des Hommes. Vincent was so open & so warm & funny. Instantly likeable. Committed and passionate. Such a great loss. All my thoughts are with his family.
Posted by Ivan Gicquel on December 8, 2018
J’ai appris la disparition de Vincent par notre ami commun, Thomas. Si cela faisait bien longtemps que nous ne nous fréquentions plus, malgré des retrouvailles anniversaires pour les 20 ans de « Santé à Bankoni » il y a déjà quelques années, j'ai ressenti comme très proche la période intense de notre rencontre et de notre projet commun avec Thomas, Manu, Marion et les autres . Tu étais alors encore étudiant à l’école française des attachés de presse, lorsque nous t’avons incité (malgré nous) à dévier de cette trajectoire, pour te lancer dans ton premier projet humanitaire... nous étions tous alors des étudiants extrêmement déterminés et passionnés par cette aventure, tu étais déjà très pro dans cet univers amateur, tu es d’ailleurs le seul à en avoir fait ton métier. Pour « Santé à Bankoni » tu as réalisé un film au Mali, en 1992, avec Manu, c’est toi qui faisait le commentaire,avec ta voix grave ...à la mode d’un journaliste de France 2 de l’ époque. Je garde beaucoup en mémoire le sérieux de nos échanges mais aussi beaucoup les rires et l’autodérision que nous pratiquions. Cette aventure et ce partage resteront indélébiles et gravés en moi.
Posted by Eylah Kadjar on December 7, 2018
Cher Vincent,
Le sourire, l'humanité, l'humour, la vigilance, l'expérience, la connaissance, ton air espiègle et bien d'autres choses encore nous ont marqués à jamais et vont nous manquer pour toujours. Un immense merci pour le petit bout de chemin, bien trop court, sur lequel nous avons cheminé ensemble et repose en paix.
Posted by Lies Gacem on December 7, 2018
« On n’imagine jamais la fin et l’on se dit toujours demain… Quelle foutaise ! Le temps une fois de plus de plus s’est joué de moi…. »
Cher Vincent, Je suis de ceux qui a croisé ta route en Albanie ou sans aucun problème tu nous as ouvert les portes de ta maison à ma famille et à moi avec générosité. Je me remémore ces moments particuliers que nous avons pu partager et échanger sur notre vision du monde qui était fondamentalement la même. J’ai admiré la puissance de ton engagement, l’acuité avec laquelle tu pouvais analyser ce qui nous entourais, ta force de conviction pour défendre les laisser pour compte et surtout les enfants. Cette puissance était tellement immense qu’on ne pouvait pas rester insensé à la cause que tu défendais.
Et aussi  Je garde l’image de l’épicurien que tu étais et des bons plats que tu cuisinais avec goût, le livre de recettes d’un côté et le tout partagé dans une ambiance pour ma foi assez dynamique.
Tu restes une belle âme qui continues de briller au-dessus de tes enfants et des êtres que tu as aimé.
Toutes mes condoléances à ta famille, aux tiens, que j’accompagne en pensée dans cette rude épreuve.
Posted by Leroux Yan on December 6, 2018
Au nom du RCA, de son président, des membres du bureau et de tous ses membres je présente touts mes condoléances à la famille de Vincent.
Posted by Horén Gharîb on December 6, 2018
We met at work in Summer 1997, I remember him with his smile and his personal tone of voice.
Loving and friendly character, in the same time professional and committed to work.
When worked in Kurdistan he used to behave like “half a Kurd” just like someone who lived long time among us, He never was a stranger!
Vincent, there are a lot of people here who remember you with love.
Posted by Fatima Elhajj on December 6, 2018
It’s terrible to hear about your loss and I express my sincere sympathy to you and your family, May God give you the peace that you seek.
Posted by Nathalie Houlou on December 5, 2018
Les collègues de la section Gouvernance de la Délégation de l'Union Européenne au Maroc présentent leurs sincères condoléances à la famille de Vincent et à ses collègues. Plusieurs d'entre nous ont eu le plaisir de travailler avec Vincent, notamment quand il était coordinateur de notre projet phare, Tamkine Migrants. Nous avons apprécié son engagement, sa détermination et son professionnalisme. En Juillet, nous avions eu, avec lui et son collègue Olivier, une réunion d'échanges très intéressante et prometteuse d'une coopération future. Nous regrettons vivement son départ soudain. Vincent laissera un grand vide dans le monde de la coopération au développement. Nous sommes convaincus que Terre des Hommes saura maintenir le cap de ses convictions.
Posted by Matthias Wohlfeil on December 5, 2018
Vincent was the first person that I worked with on the integration of Greece into the Europe Region. He was also with us in Thessaloniki this October, when we set out the strategy for 2019. We will do our best to put his vision and suggestions into action.
During the Secure Base Leadership Training, Vincent was the only participant who came out of the self-assessment of leadership style with a RED score. RED stands for high priority on Emotional Intelligence, Empathy and Building and valuing relationships in his work. He will be dearly missed.
Posted by Le Dortz Mirela on December 5, 2018
Je me rappellerai toujours de Vincent , comme étant celui qui nous a fait réussir l’exercice le plus fou lors du SBL training à Budapest.
Deux équipes : la première devait rester muette, la seconde était aveugle. En duo, nous avions à transporter une balle dans ces conditions évidemment ardues, sous la direction de Vincent.
Grâce à lui, nous avons progressé petit à petit et nous avons réussi! Un moment de rare intensité !
Depuis ce jour, lorsque je pense à Vincent, je ressens l’euphorie d’avoir réussi l’impossible.
Repose en Paix cher Vincent.
Posted by David Dandrès on December 4, 2018
C’est avec une très grande tristesse que j’ai appris le départ de Vincent que j’avais eu le privilège de côtoyer en quelques reprises: je garde le souvenir lumineux d’un homme passionné, engagé, humain : une lourde et triste perte. Puisse ses efforts, et sa legacy être poursuivis par celles et ceux qui travaillent dans son sillage et sur ses projets. Mille pensées accompagnent sa famille et ses proches.
Posted by Louise Hilditch on December 4, 2018
Dear Lili, Julien and Antoine,
I am so sorry to learn of the loss of your father. We worked together briefly in Brussels and he was a wonderful, wonderful very funny man.
Posted by Salman Bayan on December 2, 2018
Tu n’avais peur de rien.
Tu étais venu d’un monde heureux et tranquille
pour entrer dans un monde plein d’incertitudes et de menaces.
Chaque jour, pour secourir les autres,
Tu t’exposais à tous les dangers.
Chaque jour, pour secourir les autres,
Tu mettais ta vie en jeu.
Et tu survivais,
tu survivais.
Dans un monde où l’avenir est si sombre
tu apportais une étincelle d’espoir
et en donnant de ta vie pour celles des autres
tu embrassais chaque vie.
Tu étais l’un des nôtres.
Tu le resteras toujours.
Merci, Vincent, pour tout ce que tu as fait.
Ton départ, jamais, n’effacera les traces que tu as laissées au Kurdistan.   
Les Kurdes te remercient.
Faraidoun et moi te remercions.
Ceux que tu as tant aidés et réconfortés te remercient.
Ceux qui ne t’ont pas connu mais à qui nous avons parlé de toi te remercient.
Puisses-tu connaître cette paix que tu as tant su donner aux autres
Bayan, Faraidoun
Posted by Jürgen Wellner on December 1, 2018
Vincent, you were a real character, passionate, professional, warm, honest, funny and authentic. You left your footprint on this planet. I will miss you. Jürgen
Posted by Hassan Bahani on December 1, 2018
Vincent , thank you for all what you have done for the humanity.
Posted by Yasmeen Hijjawi on December 1, 2018
You faught very hard to make children safe. You left a huge impact on their lives and all those you met. Rest in peace.
Posted by Khitam Abuhamad on November 30, 2018
Rest in peace dear Vincent. You spent your life helping poor children worldwide. You and your great work will continue to inspire us.
Posted by Sendrine Tdh on November 30, 2018
L'incendie...
Cher Vincent,
Quelle tristesse !
Tu as allumé comme un grand incendie dans nos vies qui brule à l’intérieur en partant si vite et que les torrents de larmes qui se déversent sur tes souvenirs ne semblent pouvoir apaiser. Pour moi, tu étais un vrai feu, crépitant comme cette joie de vivre qui ne te quittait pas et ce don pour savourer les bons moments, et les petits plaisirs. Tu étais aussi le feu de la passion, passion pour tes enfants dont tu étais si fier, et de cette petite dernière dont tu ravissais chaque progrès, mais aussi passion pour cette cause que tu chérissais, celle de la lutte pour protéger les enfants qui souffrent à travers le monde. Cette passion pour un monde plus juste, plus tolérant ne te quittait pas et transparaissait dans tes coups de gueule parfois impressionnants mais qui venaient en réponse à des injustices ou des incompréhensions que tu ne pouvais tolérer. Le feu qui impressionne car comme ces messages en témoignent tu peux te targuer d’avoir marqué les gens que tu as croisés sur ta route ; mais aussi le feu qui réchauffe et protège, et je pense que nombre d’entre nous à Budapest te regardait comme une figure paternelle, rassurante, stable, indéfectible. C’est pourquoi il est si dur pour nous d’accepter cette réalité que tu n’es plus parmi nous, car tu ne nous avais jamais laissé tomber.
Depuis mon arrivée chez Tdh il y a 10 ans, j’ai marché dans tes traces. En Albanie, même si tu étais parti depuis longtemps déjà, ta présence était tellement forte encore. Tout le monde, des professionnels aux gouvernements, mais aussi les enfants trafiqués et maltraités que tu avais aidés, et ton ancien staff parlaient de toi avec respect et admiration. En arrivant à Budapest, je savais que la tâche serait énorme. Tu avais construit ce bureau, parfois contre vents et marées, à la force de ton esprit visionnaire et de ta volonté à tout rompre. Lorsque tu es revenu à Budapest, j’appréhendais ce moment, car j’étais impressionnée et intimidée par ta présence. Mais, j’ai découvert la personne exceptionnelle que tu étais en travaillant à tes côtés, si sensible, engagé, protecteur et charismatique. Malgré nos différentes fonctions tu as tout naturellement repris ta place de ‘leader-né’.
Certaines personnes, mais elles sont rares, ont ce charisme naturel qui font d’eux des leaders et remplissent une salle de leur présence. Tu étais de celles-là. J’ai admiré ton intelligence émotionnelle et professionnelle et j’ai appris énormément à tes côtés en m’apercevant que tu étais un spécimen à part, qui lutte pour ses convictions et non pour la raison. Je suis heureuse d’avoir pu passer ces moments avec toi, et d’avoir eu la chance de pouvoir te dire à quel point je t’admirais.
Je sais que cette force, tu l’auras transmise à tes enfants et un peu aussi à ceux qui ont croisé ta route.
A Lili, Julien, Antoine, Zsofi, il est difficile d’imagine votre peine, et toutes nos pensées vous accompagnent dans cette terrible épreuve.
Posted by Jean Tournecuillert on November 30, 2018
Roumanie, Albanie, Hongrie, Maroc, Irak, Bosnie, Yémen, Belgique, Suisse...
"Et dans le trou de son cœur, le monde entier"
                                    (d'après Stanislas Cotton)
A notre Vincent...
Posted by Rawia Abadi on November 30, 2018
I might not have met you in person, but I actually heard about the great and inspiring work you were doing for years defending by heart the rights for child protection. Your family will always be proud of you and you'll always be there watching over and supporting them from above. May your soul RIP and may God give all the strength needed and patience for your children and wife to handle this calamity..my sincere condolences..
Posted by Alfredo Cicero on November 29, 2018
Tirana, 2003. Moustaches robustes, regards vigile, sourire doux, détermination et analyse au travail parmi les plus appréciés et écoutée. Ça a été un privilège t’avoir connu.
Posted by Milena Sherin Franke on November 29, 2018
Dear Vincent, I remember meeting you the first time one year ago. It was such an honour for me to meet you and get to know how much effort you put into your work and how important it is for you to defend child rights. Ambition and helpfulness are the properties which I definitely connect with you! My deepest condolences to your family. May God give you the peace that you seek!
Posted by Lucia Maria Stirbu on November 29, 2018
I am deeply shocked to hear of the sudden death of my old friend Vincent Tournecuillert! I was honored and blessed to have collaborate with him in Romania and I will miss him so much! My thoughts are with his family at this most difficult time of loss! Rest in peace, my wonderful friend!
Posted by Leroux Yan on November 29, 2018
J'ai connu Vincent il y a bien longtemps alors qu'il était un jeune et fougueux rugbyman.
Je garde un excellent souvenir de Vincent.
Toutes mes sincères condoléances à la famille en ce moment fort douloureux.
Posted by Barbara Aerne on November 29, 2018
Lili, Julien, Antoine, Zsofi, chère famille,
Mes pensées sont avec vous en cette terrible épreuve et je vous présente mes sincères condoléances. 
Vincent, dès mon premier jour à Terre des hommes en 2002, j’ai entendu parler de l’énorme travail que tu étais en train de réaliser à ce moment-là en Albanie. En arrivant en Albanie en 2009, je me suis non seulement rendue compte de l’immense héritage que tu y avais laissé, mais à quel point tu avais marqué les esprits de toute le monde, collaborateurs et collaboratrices, partenaires, autorités, bénéficiaires, etc.
L'héritage de ton action et de ton engagement et les souvenirs de ta personne resteront au-delà de ta disparition si soudaine et beaucoup trop tôt.
Repose en paix!
Posted by Agata Iasna on November 28, 2018
Vincent
C’est avec une profonde tristesse que j’ai appris la violence de ce qui t’est arrivé... c’est juste inimaginable.
Puisses-tu reposer en paix.
Agnieszka
Posted by Mariana Awkal on November 28, 2018
Rest in Peace
Posted by Kirsten Theuns on November 28, 2018
Vincent was one of those people with a twinkle in his eyes... I wish you, his family, strength in these difficult times and am convinced Vincent will continue to shine his light on you.
My sincere condolences,
Kirsten Theuns
Posted by Claire Arnaud on November 28, 2018
Je garderai le souvenir de Vincent souriant, autant passionné que passionnant, d’une personne remplie d’élégance d’esprit et de comportement. Je venais d’arriver à Terre des Hommes et lui au bureau régional de Budapest, des temps de rencontre courts mais très inspirants. Il nous a poussés à réfléchir «out of the boxes »! Il nous a transmis son savoir, son expérience et ses combats lors de soirées en Grèce et en Bulgarie, en nous encourageant à aller toujours plus loin. Son sens de l’humour rajoutait de la saveur à ces diners qui devenaient du coup beaucoup moins formels mais tout aussi passionnants !
Toutes mes pensées à ses enfants, sa famille, ses amis et ses collègues.
Posted by Jacques Tournecuillert on November 28, 2018
Bon jour! à toutes et tous, vous qui témoignez de la vie "professionnelle" de Vincent ... ...MERCI...vous nous faîtes découvrir celui que nous ne connaissions pas dans ses missions et ses engagements à Terre des hommes...
Posted by Carl Kristiansson on November 28, 2018
Dear Family of Vincent's,
I'm not sure where to start. Ever since I got to know Vincent, he has been such an inspiration to me. His genuine commitment to protecting the rights of young people, in combination with him caring so much about the people around him, is incredible. I'm so fortunate to having met and worked with him, as well as having met you too, Lili, Julien and Antoine. You could really tell how much he loved and cared about you.
My sincerest condolences to all of you for your loss of beloved Vincent. I know he is smiling in heaven when thinking of you!
Posted by Thierry Agagliate on November 27, 2018
Vincent, il y a pres de 14 ans déjà, j'ai eu l'honneur de prendre ta relève à Tirana à la tête de TACT, première stratégie intelligente et de grande ampleur de lutte contre la traite des enfants albanais. Quelle aventure, la tâche était intimidante! Mais aussi quel défi pour moi de te succéder, tant tu suscitais respect et admiration de tous, partenaires, autorités et équipes! Trois générations de délégués se sont succédées depuis et ont construit successivement sur les fondations solides que tu avais batties pour participer à la construction d'un système national de protection de l'enfance.
Vincent, il y a 6 ans déjà, j'ai eu le privilège de marcher de nouveau sur tes pas et de construire sur les bases visionaires que tu avais posées à Budapest, avec ce tout premier hub régional pour Terre des hommes. Une équipe ambitieuse, capable d'intervenir partout en Europe pour la protection des enfants les plus défavorisés grâce à une structure régionalisée, réactive et agile.
Vincent, il y à 6 mois seulement, à Budapest, nous étions de nouveau réunis pour travailler autour de ta toute dernière innovation, une campagne virale pour la promotion du vivre ensemble en Europe, #LivingTogether,
Politique, visionnaire, sensible, toujours dans l'action, parfois en colère, souvent drole, toujours fidèle en amitié, tellement humain... si fier de tes enfants, Antoine, Julien et Lili.
Ta mission vient de s'achever Vincent, beaucoup trop top, c'est sur, meme si tu as beaucoup accompli dans ta vie d'humanitaire... nous ne t'oublierons pas, nous poursuivrons le combat.
Amitiés
Thierry
Posted by Peggy Herrmann on November 27, 2018
Mon premier souvenir de Vincent : sa moustache - quand je l'ai rencontré il y a plus de 15 ans en Albanie. Et puis quand je suis revenue chez Terre des hommes en 2016, je lui ai demandé " mais où est passé ta belle moustache." En fait je ne l'avais pas reconnu de suite. Bien sûre après j’ai compris , son sourire jovial et sa prestance dès qu'il était parmi nous, il n’avait plus de moustache mais il était toujours aussi génial . Rest in peace Vincent
Posted by Saskia Perrin on November 27, 2018
Chère famille de Vincent,
La nouvelle du départ de Vincent nous a énormément attristés et chamboulés, et nous sommes de tout cœur avec vous. J'ai appris à connaître Vincent grâce aux moments passés avec l'équipe Migration. Comme l’a écrit Kristien, l'équipe Migration c'est une petite famille avec beaucoup d'amour. Nous avons partagé des moments épiques entre les escape game, laser game, séances de cuisine, et soirées de débats et de discussions. L'engagement de Vincent était profond et pur, et j'espère qu'il perdurera à travers les enseignements et les souvenirs qu'il a laissés sur son chemin. Je vous envoie tout le courage possible pour vous aider à surmonter votre tristesse.

Leave a Tribute