ForeverMissed
This memorial website is created in memory of our beloved father, husband, grandfather and uncle, Bonaventure Ouabo. He will be, forever remembered.

Funeral Program:

August 1, 2020: Arrival of remains in San Francisco, California from Maryland
August 8, 2020:
- 10:00 AM: Viewing at Diablo Valley Cremation and Funeral Services,
   2261 Commerce Ave Ste 10, Concord, CA 94520
   925-998-0303
- 1:00 PM: Burial at Holy Cross Cemetery
   2200 E 18th St, Antioch, CA 94509
   925-757-0658
- Mass in Baham, Cameroon
Funeral and memorial details: We regret to inform all family members, friends and well-wishers that due to the Coronavirus environment, the funeral home is allowing only a maximum of 12 people to be present at the Viewing (10:00 AM). We will live stream it to accommodate those who wish to participate virtually. For the Burial, please come to Holy Cross Cemetery (1:00 PM) at the above address. 
Farewell Wishes:
If you wish to send farewell wishes to the Ouabo family, please contact Brigitte Ouabo at (661) 609-1409 or via email at brigitteouabo@hotmail.com or you can use this website. Thanks a lot, to all those who already expressed their condolences to the family. To all those who have inquired about ways to contribute to papa Bona's funeral, please use the following:
Paypal: Brigitte.ouabo@tu.edu
Zelle: (661)609-1409

Rest in Peace papa. We will miss you always.
Posted by Stella Njende on August 3, 2020
Uncle Bona, alias Aunty Mary's wife. I knew you from the time I was a little girl. You always had a big smile on your face, and you were full of life. I remember how you told us funny stories mostly taken from your experiences as a language teacher. It's difficult to believe that i will never hear you tell another joke. I prayed fervently that you will get well, but the Lord had the ultimate plan for you, one that we must all succumb to some day. Rest in peace, Uncle Bona. Que la terre de nos ancêtres te soit légère. 
Posted by Nji Wamucho on August 2, 2020
I remember him affectionately as “Mister Ouabo”, who back in 1999 used to travel from somewhere in the West Province (Baffousam, I think), to the British Council Library in Bamenda where I worked to borrow some English language books. So imagine my pleasant surprise when about 10-11 years later in 2009/2010 he showed up at my house in Los Angeles when my first son was born. It truly is a small world. Mister Ouabo may you Rest In Peace!
Posted by Caroline Sobgui on August 1, 2020
Tonton Bonaventure,
Je n'aurais jamais imaginé que je serais là aujourd'hui à t'écrire un mot d'adieu. Lors de notre dernière rencontre en juillet 2019, on avait passé de si bons moments ensemble; je me suis rappelée la petite fille qui trepignait de joie juste à l'idée que tu passerais me voir le week-end chez mes parents à Tsinga, il y'a plus d'une quarantaine d'année. En effet, tu étais pour moi un second père et un compagnon de jeu pour la petite fille que j'étais. Cette amour qui nous liait est resté intact malgré la distance physique et le temps qui passait. Tu avais promis de venir découvrir le Sénégal et l'Afrique de l'Ouest. Hélas le sort en a décidé autrement.
Que le Dieu très haut t'accorde le repos éternel et soutienne Maman Mary et les enfants et petits enfants que tu laisses derrière toi.
Je garderai précieusement au fond de moi tous les merveilleux souvenirs que j'ai de toi
Posted by Towkang Ngunu on August 1, 2020
Dear Mary much courage. The God we serve is a good God. He says in the book of Revelation: 21-4 ‘‘They will be his people, and God himself will be with them and be their God. He will wipe every tear from their eyes. There will be no more death or mourning or crying or pain…’’ Papa Ouabo sleep in the peace of the Lord.
Posted by Eric Timami on July 31, 2020
Disponible au travail, Souriant face à l'adversité, Passionné pour ses convictions, sa patience dans l'effort n'avait d'égal que sa détermination. Il nous a aidés à etre meilleurs grâce à ses constants et discrets conseils. Au-delà de sa famille, il a appartenu au monde, en témoigne son excellent polyglotisme.
Je suis fier d'avoir croisé ton chemin, Papa Ouabo, même pour si peu de temps.
Repose en paix !!!
Posted by Hortense GAMGO on July 31, 2020
Mister Ouabo,

Comme nous tes élèves du CES de Bandjoun t'appellions très affectueusement, c'est avec beaucoup de tristesse et de douleur que j'ai appris ton départ précoce survenu le 10 juillet 2020. J'ai encore beaucoup de mal à parler de toi au passé. Récemment, par la magie des réseaux sociaux, j'avais réussi à te retrouver. Je savais que tu vivais désormais aux USA, mais je retardai toujours le moment de te contacter, pour échanger avec toi, prendre de tes nouvelles, et t'en donner des miennes. Aujourd'hui, il ne me reste plus qu'à inscrire ici ces quelques mots, en espérant que tu les liras. Tu fus mon professeur d'anglais en 1981/1982, en classe de cinquième au CES de Bandjoun. En plus d'être un enseignant compétent, tu avais beaucoup de considération, d'amour et d'attachement envers tes élèves. Avec un professeur comme toi, on ne pouvait qu'aimer l'école. J'étais parmi tes meilleurs élèves, tu m'aimais particulièrement, et me le faisais savoir à ta manière. Tu m'appelais hortensia, c'est beaucoup plus tard que je saurai que les hortensias étaient des fleurs, et comprendrai ainsi que tu m'appelais ta petite fleur. Merci pour avoir en si peu de temps eu autant d'influence dans ma vie. Tu n'aimais pas quand nous avions une mauvaise note, et nous jetais la honte en prononçant ta phrase devenue culte : ''Shame on you ''. Pour pas que le jour où on allait se recroiser, que tu ais à me dire shame on you, j'avais soigné mon parcours, et me faisais un réel plaisir à te dire que ta petite fleur avait fini comme Contrôleur de gestion, et Administrateur Achats au siège d'un très grand groupe international à Paris. Mais bon, je te le dis ici, et je suis persuadée que tu le liras, au même titre que tous les témoignages ausd poignants les uns que les autres que je lis ici. Chacun peut se faire sa propre idée sur toi, et comprendre que tu étais un homme vrai, car autant de personnes ne peuvent toutes se tromper à la fois.

Je tiens ici à transmettre mes sincères condoléances, à toi Brigitte, à ta petite soeur, à tes deux frères, sans oublier votre maman qui fut également mon enseignante d'anglais en classe de quatrième dans ce même CES de Bandjoun. Toutes mes condoléances à la très grande famille Ouabo.

Quant à toi le salopard de corona virus, nous aurons ta peau.

Que le Seigneur te pardonne tes fautes, t'accueille auprès de lui, et que ton âme repose en paix.

Adieu Mister Ouabo.

Ta petite fleur Hortensia,
Depuis Paris.
Posted by Talla Jacob on July 30, 2020
Bona it's so hard to talk about you in the past, but talk about you in the past I must.
You were such a good friend, jovial and always smiling and we shall greatly miss your happy mood. The most unfortunate of it is that we cannot see you off at Gouegoua but it's God's will and we accept it.
Rest in peace and may the lord of comfort comfort the family.
Fare thee well Bona

Eli Talla
Posted by Talla Jacob on July 30, 2020
Mary and the kids accept my sympathy. It's unfortunate that my friend is no more. I will forever miss him. This is my tribute.
N'Oua you promised to visit Cameroon in one of your calls. I've been impatiently waiting. From all indications now you are no longer going to come and never will come
Our plans to go to Gouegoua will never be realised. Man plans and God disposed. Go well but always remember that I miss and will always miss you. Those stories that only you and I told each other!
Adieu N'OUA

Talla Jack
Posted by David Wafo on July 30, 2020
There is a time for everything as the Bible says. Mr Ouabo has been an inspiration to me and to many ever since the early days when he taught us English language in Bandjoun Government secondary school. I decided to follow his steps by being an English teacher as well. Later we shared a lot together as colleagues. I also helped in the cultural centre he created and shared in most of his activities in the social realm. My deep condolences to his wife Mary and to the children. We share in the same grief. May the Holy Spirit be your consolation!
Posted by Douglas TCHOUA on July 30, 2020
Difficile d'accepter le depart d'un etre qu'on admire beaucoup car pour la premiere fois que je t'ai vu a la Maison a bafoussam tu m'as demontrer ton amour Nous Dieu seul sait ce qu'il te reserve papa vas et repose en paix!!!
Posted by Michele Taboué on July 30, 2020
Papa l'annonce de ton départ a été pour nous un choc mais ce que nous retenons est que ce qui nous plaît plaît plus à celui qui nous a créé alors la famille de mamie coco TCHOUNZIN te dit au revoir et que la terre de tes aïeux te soit légère va et repose en paix
Posted by Diane Tchamba on July 29, 2020
Le peu de temps que je t'ai connue tu as été un homme toujours souriant,jovial et blagueur. La nouvelle brusque de ton départ m'a tellement choqué au point de me faire pleurer. Repose en paix papa Bona que le seigneur t'accueille auprès de lui.
Posted by Eric Roméo Feuba on July 28, 2020
Très douloureux de recevoir cette nouvelle qui à transpercer les coeurs. On ne saurait imaginer un départ précoce. Cependant ayant bâtis notre espérance par la grâce du Seigneur, nous nous revenons selon la promesse Divine.
Dès notre tendre enfance, nous avions eu l'occasion de te côtoyer, de Bandjoun à Bafoussam, passant par Mbouda tu a été une source de motivation.
Tes encouragements et motivation lorsque tu venais voir mon match de soccer restent graver dans mon esprit.
Repose dans le Seigneur Papa Bona, grand prof.
Posted by Aimé Talla on July 24, 2020
Rest in Peace Grand Prof,

This young prof and his sweet wife took me under their wings between 1982 and 1986 in CES de Bandjoun. He was well behaved, properly dressed up in levis jeans that suited him so well. He motivated me to read English properly. Consequently, I went on to study Sciences and Engineering later in English, without needing additional Language lessons. After school in Bandjoun, they would invite me home were we would dine and pump water up to the cistern of the building they rented. I have been looking forward to meeting him personally, to thank him for his influence in my life and to show him what I have become.
Covid, Destiny and God had other plans.

Condolences to the family. Cherish his rich memory.

Rest in peace til we meet again.

Fotso Talla, PhD.
Posted by Peg Person on July 22, 2020
I was very saddened to learn of your passing, Bona. I pray you've found release, and I hold hope your family will grieve together, remembering the light of your life.

Peg from New Hope
Posted by Raymond Nwabueze on July 21, 2020
Rest in Peace Papa. Met you just once and the welcome was memorable. You fought hard towards the end but it was time. Your wonderful family is a testament that you lived a good life. We miss you and pray for your soul. 
May Angels welcome you into paradise.

Rest in Peace Papa. ...

Fr Raymond, OP.
Posted by Amby Djoumbis on July 21, 2020
Papa Bona, ton départ laisse un vide immense dans la vie de toutes les personnes qui t'ont connu. Ta famille est en pleurs, tes amis sont en pleurs, Tu quittes ce monde qui attendait encore tant de toi. Car ton histoire, tu n'avais pas fini de l'écrire. Mais papa Bona, va en paix, repose en paix. Tes rêves, tes œuvres, tes combats continueront à vivre à travers chaque personne qui t'a connu.
Que le seigneur t'accueille dans son royaume et console ces cœurs à jamais meurtris.
Posted by JEAN CLAUDE KAMMOGNE on July 21, 2020
BONA, WE SHARE SOME BEAUTIFUL TIME DURING YOUR STAY IN BAFOUSSAM IN CAMEROON. I USED TO COME TO YOUR PRIVATE OFFICE YOUR LIBRAIRY TO SPEND SOME MOMENT TOGETHER. AND ALL THE TIME YOUR SMILE MAKES ME CONFIDENT IN LIVE. NOW YOU PASSED AWAY MAY YOUR SOUL REST IN PERFECT PEACE.
Posted by Miguel Tekam on July 21, 2020
En la famille Ouabo, J'ai trouvé une seconde famille et c'est avec le coeur meurtri que J'ai appris la nouvelle

Tu as certes perdu un combat mais la guerre n'est point terminée. Merci d'avoir été là et continue de veiller sur la famille de là haut. Nous ici encore sur terre mènerons le combat et accomplirons tes voeux.

Va et repose en paix papa !
Posted by Stephane Njonjo on July 20, 2020
Papa Ouabo,
Cher Papa Ouabo ton depart nous serre le coeur
Mais de toi nous garderons le grand souvenir
De ta vie, ton engagement, de ta splendeur
Ton beau leg vivra à travers tous tes enfants
Tes petits enfants et tous ceux qui cherissent
Le souvenir de toi, ton rayonnement fort
profond et chaleureux qui nous caresse encore
Rest in peace and in power near to papa God
Posted by Pélagie Cadarsi on July 21, 2020
Brigitte,

C’est avec une grande douleur que j’ai appris le deuil qui te touche. Ce fut une vraie épreuve pour ton Papa malgré le combat courageux qu’il a livré.

On ne peut pas se préparer au décès d’une personne que l’on aime. Il faudrait cependant conserver à jamais les bons moments que vous avez passés à ses côtés et je suis certaine qu’il veille sur vous de là où il se trouve.

Que son âme repose en paix.

Recevez toutes mes pensées dans cette épreuve difficile que la famille traverse.


Avec mon amitié sincère,

Pélagie.


Posted by Germaine Sokoudjou on July 20, 2020
Il ya des larmes qui ne cessent jamais de couler,des vides qui ne se comblent pas ,des souvenirs que rien n,efface et des personnes qu,on ne remplace jamais. Papa tu as toujours été un papa exemplaire.que le seigneur t,accompagne Dans ta derniere demeure
Posted by Peguy NANFACK on July 21, 2020
Que dire? Pas de mot pour exprimer une aussi grande perte. Papa Bona, le souvenir que j'ai de toi et que je garderai toujours au fond de mon coeur est ton grand sourire, ton accueil chaleureux quand je venais rendre visite à Brigitte dans votre domicile à Tamdja. Tu me lançais toujours : " ma fille Nanfack, Aleko!" , avec un parfait accent yemba. Un jour, tu as essayé de m'expliquer 1 ou 2 proverbes Baham mais j'étais trop jeune pour comprendre l'importance de cette transmission. Papa Bona, tu ne pars pas, tu vivras à jamais dans nos coeurs et dans nos souvenirs.
Repose en paix .
Posted by Marie Ngassu on July 20, 2020
Papa Ouabo, je t ai vu et vécu très peu, mais ça a été assez pour comprendre que tu étais un grand homme. Le témoignage que tu laisse à travers tes enfants est mieux qu un monument. À travers eux j ai pu comprendre ta grande valeur. Je te remercie en particulier pour Brigitte,mon amie et homonyme vous avez fait un merveilleux chef d'œuvre maman et toi.
Repose en paix. Ce n est qu un aurevoir...
Posted by Kouankam Tchapda on July 20, 2020
Tonton Boni

Je n'oublierai jamais notre rencontre a Baham en août 1998 alors que tu enseignais la langue maternelle a des jeunes en colonie de vacances. Ta simplicité nous a portée dans une amitié qui me ferait découvrir par surprise agréable que tu étais le mari de ma grande soeur, celle que j'ai toujours appelée Nza Marie. Tonton... je te rassure d'une chose. Je demanderai dans mes messes que le Sgr te prenne en sa miséricorde et t'accorde le repos eternel. Je ferai de mon mieux pour soutenir maman Mary et la famille. Repose en paix tonton Boni...

Ton ami. Guy Noël Tchapda
Rome.
Posted by William Kadji on July 20, 2020
RIP Prof.

VA et reposes en paix prof.
Courage a tes petits enfants.
Courage a tes enfants.
Et surtout beaucoup de Courage a Mme Ouabo qui va devoir cheminée toute seule sans son compagnon.

Courage Brigitte.
RIP
Posted by Elle TrAhc on July 20, 2020
Life is so fragile. We'll handling it with prayer. You'll be missed dear father!

To the family I wish abundant peace and strength. Be assured of us constantly lifting you in light and grace.

Love!
Posted by Kgp AL on July 20, 2020
"Lors is my Sheperd... even though I walk through the valley of the shadow of death, I fear no evil. For you are with me"
Va en paix papa, le Seigneur guide tes pas dans l'au-delà.

As Birago Diop wrote...
"Ceux qui sont morts ne sont jamais partis
Ils sont dans l'ombre qui s'éclaire
Et dans l'ombre qui s'épaissit
Les morts ne sont pas sous la terre
Ils sont dans l'arbre qui frémit
Ils sont dans le bois qui gémit
Ils sont dans l'eau qui coule
Ils sont dans la case, ils sont dans la foule
Les morts ne sont pas morts.

Écoute plus souvent
Les choses que les êtres
La voix du feu s'entend
Entends la voix de l'eau
Écoute dans le vent
Le buisson en sanglot
C'est le souffle de nos ancêtres"

Bridget, didn't have the chance to know your father but I can imagine your pain. Sincères condoléances sis'.
Dis-toi qu'il n'est jamais parti. Lorsque tu entendras souffler le vent, couler le ruisseau, frémir l'arbre.... souviens-toi qu'il est tout près, car son souffle a rejoint ce Tout de la Création qui ne fait qu'Un avec le Créateur. Ainsi, tu lui redonneras vie... dans ton coeur... en commémorant sa mémoire à cet instant précis.

En attendant, sois forte! Courage pour ce moment difficile et déchirant de l'au-revoir... à passer actuellement.
Posted by Eric Touangueu DJomani on July 20, 2020
Faire face au départ d'un des notres est toujours difficile.
Toutes mes condoléances à la famille Ouabo attristée.

Papa Bonaventure s'en va mais laisse sur terre une trace indélébile qui se reflète au travers de ses enfants et de ce qu'ils accomplissent au quotidien.
Une continuité des valeurs insufflées.
RIP Dad et sois l' étoile qui éclaire le chemin de tes enfants...Toujours!!
Posted by Ahmadou Tidjani on July 20, 2020
A toute la famille OUABO, que j'ai connu et qui m'a pratiquement adopté pendant des années à BAFOUSSAM

« Nous savons tous que la vie n'est pas éternelle, mais quand c'est l'un des nôtres qui s'en va, c'est une véritable déchirure. Nous ne sommes jamais préparés à la perte d'un être cher.

Aucun mot ne serait suffisant pour exprimer le chagrin causé par cette disparition de PAPA BONA et rien ne saurait l'apaiser.
J'ai d'abord refusé d'y croire et j'ai du me résigner à me dire que seuls me restent les moments passés ensembles, gravés à jamais dans mon cœur et ma mémoire.

Un vide effroyable s'est logé en moi suite à la perte dont nous sommes aujourd'hui victime.

Je compatis sincèrement à la douleur qui est la votre aujourd'hui et par delà la mienne

Je vous prie de croire en mon soutien et vous envoie toute mon affection en ce triste moment.

Toutes mes condoléances. »
Posted by Guy Marcel Kom on July 20, 2020
Nous retenons de Mr Bonaventure OUABO, l'exemple d'un homme fidèle à ses convictions. Un fervent militant des libertés publiques.
Mort les armes à la main, nous poursuivrons ton combat!
Posted by Olive Bonga on July 20, 2020
Sincères condoléances chère Brigitte. Je sais combien c'est dur de perdre son père.
Posted by Rachel Ndeh on July 20, 2020
Vas en paix. Nous ne faisons que passer.
Courage à toi Brigitte et toute ta famille.
Posted by Dr. John T Chato on July 19, 2020
Bona,
I was in shock when I learnt of your passing to eternity. I guess we have to accept it as God knows better. You have gone to join the Lord and I believe that you are in good hands. You were a friend, a gentleman and a scholar. You were a traditionalist and fought hard to keep our Bamileke culture alive. I applaud you for that. We will sorely miss you forever. Gone too soon my friend... My heartfelt condolences to your family. May your Soul RIP!
Posted by Emerence Komnek on July 20, 2020
J'ai été désolée et attristée d’apprendre le décès de papa Ouabo Bona. Je l'ai côtoyé bien souvent pendant nos années de lycée, ces moments agréables m’ont permis de découvrir un homme sympathique, intéressant et cultivé. Toujours prêt à nous accorder du temps et à nous donner des enseignements sur divers sujets instructifs...

Il laisse de bons souvenirs, je me souviendrai de sa joie de vivre et de sa façon d’être.

Je suis certaine qu’il repose en paix dans la joie de l'Eternel.

Ma chère Brigitte, je suis à l'écoute et disponible pour toute raison. Je m'associe à toi, maman Mary, Cosme, Titi et Tati en ces moments de dure épreuve. N’hésite pas à me contacter si besoin. Je prie le Tout Puissant de vous donner la force et le courage nécessaires pour passer à travers.



Ton amie, Emerence.
Posted by Josiane Guedem on July 19, 2020
Papa Bona...
I’m still speechless. The sad news of your passing was a terrible shock for all of us. 
very grateful to have known you through my bestie Brigitte. Continue to watch over her, her siblings and mum Mary.
And rest in the blossom of the lord.
Till we meet again
Posted by Hilaire Noubissi on July 20, 2020
Papa Bona ;
C'est avec ton départ que je découvre que nous sommes membres de la même famille politique pour l'alternance démocratique au Cameroun! J'ai finalement rejoint cet idéal : tu avais donc raison…
Mais tu es d’abord l’un de nos parents que DIEU rappelle ainsi. Jusqu’au bout tes enfants ont espéré qu’IL t’accorde de passer encore des moments avec nous. Sa volonté est rude. Nous Le remercions malgré tout pour ta vie... Qu’IL te pardonne tes fautes et t’accueille auprès de Lui.
Maman Mary, Cosme, Thibaut, Tati et toi ma chère Brigitte, soyez courageux malgré cette lourde peine. Tous ces souvenirs de Bafoussam remontent… A une certaine époque, je voyais Papa Ouabo quasiment tous les jours, comme vous… Je profitais de sa bonne humeur et de son éternel sourire mais je sais que vous viviez la rigueur en plus… Papa est certainement fier de vous; il a fait bonne oeuvre à travers vous et bien au delà !
« Si le grain de blé tombé en terre refuse de mourir… La moisson de l’Espoir des hommes, ne pourra jamais fleurir… »
Repose en Paix, Papa.
Posted by David Tokam on July 19, 2020
Dear Bona,
It only took me a short time knowing you to want to be your personal friend. So easy and enriching to talk to you sometime for hours. I will miss our intelligent conversations. May our Ancestors eternal company be a peaceful one for you.
RIP my friend.
Posted by Alia Salam on July 19, 2020
Dear brother and friend, you walked this earth as you left us, fast and efficient.
Your engagement and militancy knew no bounds to improve humanity.

 I enjoyed our long conversations. You were as versatile and fluent in as many languages as comfortable with any worthy topic from family, culture to politics and everything in between.

Rest easy my friend, you will forever be missed. I pray your family finds solace in the joy you spread.
Posted by Sakou Christelle on July 19, 2020
It with alot of pain that we got the sad news may the Lord bring comfort to his family in this difficult period and may his soul rest in perfect peace.
Posted by Brigitte Ouabo on July 18, 2020
Bonaventure Ouabo, affectionately known as “Bona” was born on May 7, 1954 in Baham, Cameroon. He passed away on July 10, 2020 at the age of 66, following a 4-week battle with COVID-19 at MedStar Southern Maryland Hospital Center, located in the state of Maryland.

Papa Bona graduated from Baham High school and obtained his Bachelor’s and graduate degrees in Linguistics from the University of Yaounde, Cameroon. He went on to teach languages at several high schools throughout Cameroon, including English, French and Spanish. He had a passion for learning and teaching languages which he pursued throughout his entire life. He taught English to young Cameroonians aspiring to study abroad. He taught young Cameroonians “Homala” (our local dialects) with the purpose of keeping this endangered dialect alive. Once he immigrated to the United States, his passion for languages turned into his bread and butter as he served as a Spanish-English medical interpreter in various health care and legal systems. In addition to languages, he loved the Bamileke culture and traditions. He guest-starred on Cameroonian talk shows preaching the need to promote and maintain our sacred tradition. He exhibited Cameroonian art and fashion at various African events and wore it with pride and love. Papa Bona was also passionate about Cameroon politics, and fought hard for the legitimate practice of democracy and freedom of speech in Cameroon as evidenced by his activism in various organizations.

Funeral and memorial details:
We regret to inform all family members, friends and well-wishers that due to the Coronavirus environment the funeral home is allowing only a maximum of 12 people to be present at the below funeral services. We would send out a zoom link to accommodate those who wish to participate virtually.

Farewell Wishes:
If you wish to send farewell wishes to the Ouabo family, please contact Brigitte Ouabo at (661) 609-1409 or via email at brigitteouabo@hotmail.com or you can use this website.
Thanks a lot, to all those who already expressed their condolences to the family.

Rest in Peace papa. We will miss you always.

Leave a Tribute

 
Recent Tributes
Posted by Stella Njende on August 3, 2020
Uncle Bona, alias Aunty Mary's wife. I knew you from the time I was a little girl. You always had a big smile on your face, and you were full of life. I remember how you told us funny stories mostly taken from your experiences as a language teacher. It's difficult to believe that i will never hear you tell another joke. I prayed fervently that you will get well, but the Lord had the ultimate plan for you, one that we must all succumb to some day. Rest in peace, Uncle Bona. Que la terre de nos ancêtres te soit légère. 
Posted by Nji Wamucho on August 2, 2020
I remember him affectionately as “Mister Ouabo”, who back in 1999 used to travel from somewhere in the West Province (Baffousam, I think), to the British Council Library in Bamenda where I worked to borrow some English language books. So imagine my pleasant surprise when about 10-11 years later in 2009/2010 he showed up at my house in Los Angeles when my first son was born. It truly is a small world. Mister Ouabo may you Rest In Peace!
Posted by Caroline Sobgui on August 1, 2020
Tonton Bonaventure,
Je n'aurais jamais imaginé que je serais là aujourd'hui à t'écrire un mot d'adieu. Lors de notre dernière rencontre en juillet 2019, on avait passé de si bons moments ensemble; je me suis rappelée la petite fille qui trepignait de joie juste à l'idée que tu passerais me voir le week-end chez mes parents à Tsinga, il y'a plus d'une quarantaine d'année. En effet, tu étais pour moi un second père et un compagnon de jeu pour la petite fille que j'étais. Cette amour qui nous liait est resté intact malgré la distance physique et le temps qui passait. Tu avais promis de venir découvrir le Sénégal et l'Afrique de l'Ouest. Hélas le sort en a décidé autrement.
Que le Dieu très haut t'accorde le repos éternel et soutienne Maman Mary et les enfants et petits enfants que tu laisses derrière toi.
Je garderai précieusement au fond de moi tous les merveilleux souvenirs que j'ai de toi
his Life
   Papa Bona graduated from Baham High school and obtained his Bachelor’s and graduate degrees in Linguistics from the University of Yaounde, Cameroon.  He went on to teach languages at several high schools throughout Cameroon, including English, French and Spanish. He had a passion for learning and teaching languages which he pursued throughout his entire life. He taught English to young Cameroonians aspiring to study abroad. He taught young Cameroonians “Ghomala” (our local dialects) with the purpose of keeping this endangered dialect alive. 
Once he immigrated to the United States, his passion for languages turned into his bread and butter as he served as a Spanish-English medical interpreter in various health care and legal systems. In addition to languages, he loved the Bamileke cultures and traditions. He guest-starred on Cameroonian talk shows preaching the need to promote and maintain our sacred tradition. He exhibited Cameroonian art and fashion at various African events and wore it with pride and love. Papa Bona was also passionate about Cameroon politics, and fought hard for the legitimate practice of democracy and freedom of speech in Cameroon as evidenced by his activism in various organizations.
Papa Bona is survived by his wife, Mary Ouabo and four children: Cosme, Thibaut, Dr. Brigitte and Dr. Tatiana Ouabo; three grandchildren, Brice, Jonathan and Michael; several brothers, sisters, nieces, nephews and cousins. He is predeceased by his father, Ouokam; mother, Guiadem and sister, Jeanne in heaven.
Remembering Bonaventure Ouabo:

Tonton Bona, as he was fondly called, was someone who embraced life to the fullest. Despite French being his first international language, he was also fluent in English and Spanish. He was deeply admired for his intellect, charm and charisma. His magnetic personality opened doors for him, and great opportunities in life. He loved life: his personal, social and professional connections were not only broad, but deeper in every sense of the word. He loved and lived life to the fullest.

His favorite pastime was horticulture, African cultures and arts collection.

May his Soul Rest In Peace!


Recent stories

Repose en paix

Shared by Herve POTANGO on July 20, 2020
Mes sincères condoléances à la famille. Un homme avec de grandes valeurs a quitté ce monde. Je me rappellerai  toujours cet homme avec un grand sens de l’humour et de son respect pour les autres. Dort en paix Bona.

Rest in peace...

Shared by Kgp AL on July 20, 2020
"Lors is my Sheperd... even though I walk through the valley of the shadow of death, I fear no evil. For you are with me" 
Va en paix papa, le Seigneur guide tes pas dans l'au-delà.

As Birago Diop wrote...
"Ceux qui sont morts ne sont jamais partis
Ils sont dans l'ombre qui s'éclaire
Et dans l'ombre qui s'épaissit
Les morts ne sont pas sous la terre
Ils sont dans l'arbre qui frémit 
Ils sont dans le bois qui gémit
Ils sont dans l'eau qui coule
Ils sont dans la case, ils sont dans la foule
Les morts ne sont pas morts.

Écoute plus souvent
Les choses que les êtres 
La voix du feu s'entend
Entends la voix de l'eau
Écoute dans le vent
Le buisson en sanglot
C'est le souffle de nos ancêtres"

Bridget, didn't have the chance to know your father but I can imagine your pain. Sincères condoléances sis'. 
Dis-toi qu'il n'est jamais parti. Lorsque tu entendras souffler le vent, couler le ruisseau, frémir l'arbre.... souviens-toi qu'il est tout près, car son souffle a rejoint ce Tout de la Création qui ne fait qu'Un avec le Créateur. Ainsi, tu lui redonneras vie... dans ton coeur... en commémorant sa mémoire à cet instant précis.

En attendant, sois forte! Courage pour ce moment difficile et déchirant de l'au-revoir... à passer actuellement. 

Le professeur et père courage

Shared by Armand Patrick Komnek on July 19, 2020
Je garderai toujours en mémoire un homme courageux qui n’a jamais reculé devant la difficulté pour faire entendre son idéal :
- voir les droits humains avancer au Cameroun
- faire de ses propres enfants des hommes et femmes fortes et courageuses dans un monde changeant.
oh oui, il restera toujours cet homme droit sur ses principes et ouvert d’esprit pour affronter avec determination l’utilisation inappropriée de la force et la chose publique.
Va en paix papa Bona et guide les fruits de ton enseignement vers cet idéal qui etait le tien